Organiser une cérémonie peut coûter très cher, c’est pourquoi le gouvernement italien a décidé de soutenir les jeunes couples ayant un Prime de mariage. La mesure, approuvée l’année dernière, n’a pas encore été confirmée pour 2024, mais elle est très probable. être implémenté. Les futurs époux pourraient donc compter sur la contribution de l’un maximum de 20 000 euros pour le « oui fatidique » et amortir les coûts souvent élevés qui l’accompagnent. Mais qui peut bénéficier de la prime mariage 2024 ? Et que faut-il faire pour l’obtenir ? Découvrez-le dans notre guide.

Qu’est-ce que le bonus mariage 2024

La Prime Mariage a été instaurée en 2023 avec un double objectif : soutenir les jeunes couples qui décident de se marier, et offrir une contribution au mariage, durement touché par le COVID19. Malgré la taille n’a pas encore été confirmé pour 2024, il est fort probable qu’il soit enfin mis en œuvre. Les modalités pourraient être celles envisagées l’année dernière, mais il convient de consulter régulièrement les sites Internet de l’INPS et de l’Agence des recettes.

Le Bonus Mariage a également été conçu pour encourager les jeunes à se marier. La mesure a été initialement proposée uniquement pour les mariages religieux, s’étendant ensuite également aux rites civils. Dans notre pays, le nombre de couples qui décident de faire le grand pas est en effet de plus en plus faible, et les chiffres deviennent encore plus dramatiques dans le cas des cérémonies religieuses : on parle d’un déclin le double de celui des mariages civils. Outre les questions de foi, derrière ces chiffres se cachent aussi des coûts nettement plus onéreux. Ce que le gouvernement voudrait contrecarrer par des contributions spéciales aux couples.

Qu’apporte le Bonus Mariage ?

Le bonus mariage comprend le remboursement d’une partie des frais mariages jusqu’à 20% du total, avec un plafond maximum de 20 mille euros. La contribution de chaque couple peut servir à couvrir les frais relatifs : aux invitations de mariage ; robes et accessoires formels; compositions florales; coiffure et maquillage des mariés ; location de voiture pour les conjoints; location d’emplacements (tant pour la cérémonie que pour la réception) ; photographe et tournage vidéo; organisateur de mariage; anneaux de mariage; faveurs de mariage; animation et divertissement pour les invités.

Sont ainsi inclus tous les principaux postes de dépenses liés à la fleur d’oranger, auxquels s’ajoutent deux autres : lunes de miel et restauration. Pour ces derniers, un remboursement maximum de 700 euros est toutefois prévu. Quel que soit le budget prévu pour la cérémonie, à terme, le soutien économique du gouvernement pourrait s’avérer fondamental pour de nombreux jeunes, contraints de faire face à l’inflation et à la hausse vertigineuse du coût de la vie.

Qui peut profiter du bonus mariage 2024

Si les conditions de 2023 étaient confirmées, la prime de mariage pourrait ne pas être versée à tous les citoyens qui en font la demande. En effet, pour bénéficier de la contribution, il faut se conformer Certaines fonctionnalités:

  • Avoir un’moins de 35 ans;
  • Avoir un ISEE n’excédant pas 23 000 euros et n’excédant pas 11 500 euros par personne ;
  • posséder le Citoyenneté italienne depuis au moins 10 ans ;
  • célébrer le mariage en Italie courant 2024.

Il s’agit donc d’une contribution réservée exclusivement aux jeunes couples qui décident de se marierpour la première fois à l’église ou civilement. Aucune modification significative ne devrait être apportée aux conditions d’entrée, mais une légère augmentation du seuil ISEE pour les couples est envisageable.

Comment demander la prime mariage 2024

L’attribution du Wedding Bonus est subordonnée à la présentation d’un documents qui démontrent la célébration du mariage ou de l’union civile, qui doit avoir lieu entre le 1er janvier et le 31 décembre 2024. A cette documentation, un maximum de 5 factures pour lesquels vous envisagez de demander un remboursement de frais pouvant aller jusqu’à 20% du total. La candidature doit être transmise àAgence du revenu également en 2024, mais on ne peut exclure qu’il y ait des nouvelles.

Les autres primes destinées aux conjoints

Si la prime mariage 2024 n’est pas mise en place, elles existent toujours autres concessions sur lequel les mariés peuvent compter en vue de leur grand jour. Découvrons ce qu’ils sont.

Congé de mariage: c’est une période payée, avec abstention du travaild’une durée de 15 jours. Les deux conjoints peuvent en faire la demande, quelle que soit la catégorie professionnelle à laquelle ils appartiennent (y compris les apprentis et les travailleurs à domicile). Le congé peut être demandé et utilisé à partir de trois jours avant le mariage.

Le bonus lune de miel: introduite en 2021, cette contribution pourrait être à nouveau mise en œuvre si le Bonus Mariage 2024 ne se concrétise pas. Elle prévoyait un remboursement de 50 % des frais engagés pour la lune de miel, dans la limite de 3 000 euros.

Déductions fiscales pour les dépenses liées à une première maison: les couples mariés ou concubins peuvent profiter de réductions relatives à la rénovation et à l’ameublement de leur premier logement, qui couvriront jusqu’à 19% de la somme attendue. Pour bénéficier de la mesure, vous devez être propriétaire du bien et être marié ou concubin.

Bref, malgré les nombreux coûts financiers liés à la célébration d’une cérémonie de mariage, ces petits amortisseurs pourraient aider les époux à réaliser leur rêve d’amour avec des économies considérables.

A lire également