Résumé

  • Le Mary Celeste, célèbre navire fantôme retrouvé à la dérive en 1872, continue de fasciner par sa mystérieuse disparition de l’équipage.

  • Le sort du Carroll A. Deering reste inconnu malgré les enquêtes officielles, laissant derrière lui des questions sans réponse.

  • La tragédie du Kaz II, un navire fantôme moderne retrouvé à la dérive sans équipage en 2007, reste un mystère maritime effrayant.

Un navire sans équipage est connu sous le nom de navire fantôme et constitue vraiment un spectacle étrange à voir. À travers l’histoire, le folklore et les médias, les mystères entourant les anciennes épaves maritimes, les épaves les plus hantées du monde et les navires fantômes ont servi de sombres rappels des dangers du voyage maritime. Ces navires abandonnés sont souvent le théâtre de grandes tragédies et de mystères inexpliqués.

Certains supposent que les navires fantômes sont des reliques du passé, mais les navires modernes sont constamment retrouvés abandonnés, car l’assèchement des lacs et des mers entraîne la découverte de plus en plus de navires fantômes (comme ceux du désert d’Aral, autrefois une mer aujourd’hui parsemée de fantômes). flotte de navires).

Des attaques de pirates aux mutineries en passant par les tempêtes dévastatrices et les puissantes forces de la nature, les raisons pour lesquelles les membres d’équipage et les passagers ont dû quitter ces navires continuent de captiver les aventuriers, les passionnés de la mer et les fans du surnaturel. Voici une poignée de mystérieux navires fantômes abandonnés et les histoires captivantes qui se cachent derrière eux.

En relation: 10 plongées profondes dans les épaves les plus hantées des Bermudes

Le Mary Celeste – Les Açores, Portugal

Image d’un navire américain classique en mer

Le SS Mary Celeste est peut-être le navire fantôme le plus célèbre de l’histoire. Trouvé à la dérive en 1872 près des Açores sans équipage à bord, ce navire a alimenté d’innombrables légendes et théories sur les mystères des grands fonds. Le navire a été retrouvé sans aucun membre d’équipage en vue, même si la cargaison et les provisions du navire étaient intactes.

Le canot de sauvetage manquait, mais le dernier journal de bord ne donnait aucun détail sur ce qui s’était passé. Les théories du jeu déloyal, de la piraterie, des attaques de calmars géants et des forces surnaturelles ont tenté d’expliquer ce qui est arrivé au Mary Celeste, car ni le capitaine du navire ni aucun membre de l’équipage n’ont jamais été revus.

Le navire a été récupéré et a continué à naviguer sous une nouvelle compagnie jusqu’à ce qu’il fasse délibérément naufrage en 1885 par son capitaine à des fins de fraude à l’assurance. Ceci, ajouté au fait qu’Arthur Doyle a écrit une nouvelle sur le navire, a alimenté les rumeurs selon lesquelles le navire était mystérieusement maudit. Même si le navire d’origine n’existe plus, l’histoire du Mary Celeste continue de captiver l’imagination de nombreuses personnes.

  • Année d’abandon : 4 décembre 1872
  • Emplacement trouvé abandonné : Au large des Açores, Portugal
  • Destin des âmes à bord : Inconnu

Le Carroll A. Deering – Cape Hatteras, Caroline du Nord, États-Unis

Vue d’une goélette semblable au Carroll A. Deering abandonné

Le SS Carroll A. Deering est un autre navire fantôme célèbre dont le sort reste inconnu. Moins de deux ans après son premier lancement, le navire a été retrouvé abandonné au large du cap Hatteras, en Caroline du Nord, en 1921. Étrangement, non seulement l’équipage était absent, mais des canots de sauvetage, du matériel de navigation et des effets personnels manquaient également.

Bien que des tentatives aient été faites pour sauver ce navire, cela a été jugé trop dangereux et le navire a finalement été détruit à la dynamite. Cinq départements du gouvernement des États-Unis ont mené des enquêtes officielles pour découvrir ce qui est arrivé au Carroll A. Deering, mais rien n’a jamais été découvert.

Les théories entourant l’incident vont du mauvais temps et de la mutinerie à la piraterie et aux forces surnaturelles, mais les preuves concluantes restent insaisissables. Le destin étrange du Carroll A. Deering et les questions sans réponse qu’il pose témoignent de la nature énigmatique de la haute mer.

  • Année d’abandon : janvier 1921
  • Emplacement trouvé abandonné : Au large du cap Hatteras, Caroline du Nord
  • Destin des âmes à bord : Inconnu

Le Monte Carlo – Coronado, Californie, États-Unis

Vue de Coronado Beach, en Californie, où l’on peut encore voir le Monte Carlo aujourd’hui

Le SS Monte Carlo est lié à l’ère de la Prohibition de l’histoire américaine. Dans les années 1930, ce pétrolier en béton a été transformé en un casino aux enjeux élevés qui accueillait toutes sortes d’activités néfastes. Le Monte Carlo était volontairement ancré au large des côtes californiennes, dans les eaux internationales, et les clients prenaient des ferries et des taxis pour se rendre au navire. Le droit maritime était du côté du Monte Carlo, ce qui empêchait le gouvernement des États-Unis d’arrêter les jeux de hasard, la consommation d’alcool et d’autres activités illicites qui se déroulaient à bord.

Lors d’une violente tempête en 1937, l’ancre a perdu son emprise et le navire a dérivé sur les rives de Coronado (Coronado est aujourd’hui célèbre pour être l’une des plages d’épaves emblématiques du monde entier). Une fois de retour sur le sol américain, où les lois de la prohibition étaient en vigueur, personne n’a jamais revendiqué la propriété du navire ni tenté de le remettre en activité. Le vaisseau fantôme resterait abandonné. Les vestiges de l’épave sont encore visibles aujourd’hui et les légendes entourant le Monte Carlo perdurent.

  • Année d’abandon : janvier 1937
  • Emplacement trouvé abandonné : Au large de l’île Coronado, en Californie
  • Destin des âmes à bord : Aucun mort puisque le casino du navire était fermé au moment de la tempête.

Le Kaz II – Îles Whitsunday, Australie

Vue de l’île Whitsunday, Australie

Le Kaz II, également connu sous le nom de « Ghost Yacht », est l’un des plus jeunes navires fantômes de cette liste. En 2007, il a été retrouvé dérivant sans but au large des îles Whitsunday (qui offrent de nombreuses activités en tant que destination touristique), les voiles relevées mais sans équipage à bord. L’une des voiles était cependant gravement déchiquetée.

L’étrange abandon du navire a immédiatement suscité des spéculations. Derek Batten et ses frères Peter et James Tunstead avaient embarqué sur le Kaz II pour un voyage de routine, mais tous trois ont disparu sans laisser de trace. Les provisions méticuleusement approvisionnées à bord du Kaz II ne suggéraient aucune détresse, laissant planer des questions déroutantes sur le sort des trois hommes.

Les théories vont d’accidents soudains à des actes criminels, mais la vérité sur leur disparition en pleine mer reste sans réponse, faisant du Kaz II une tragédie maritime moderne et effrayante.

  • Année d’abandon : avril 2007
  • Emplacement trouvé abandonné : Au large des îles Whitsunday, Australie
  • Destin des âmes à bord : Inconnu mais présumé mort

En relation: Le cimetière de bateaux de Staten Island abrite des navires fantômes d’époques passées

L’Ayrfield – Homebush Bay, Australie

Lever du soleil sur l’épave du SS Ayrfield à Wentworth Point, Australie

Tous les navires fantômes ne sont pas entourés de mystère et d’intrigues. Certains navires sont abandonnés par leur équipage lorsqu’ils ne servent plus à rien. Le SS Ayrfield est un spectacle obsédant à Homebush Bay, en Australie, qui raconte l’histoire du pouvoir de la nature à récupérer les structures artificielles.

À l’origine un navire de transport pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Ayrfield a ensuite été reconverti en navire charbonnier. Une fois mis hors service, l’Ayrfield est resté abandonné sur la baie. Au fil des décennies, le navire est devenu un refuge inattendu pour les mangroves qui poussent sur sa coque rouillée, créant un étrange mélange d’acier rouillé et de verdure florissante.

  • Année d’abandon : 1972
  • Localisation abandonnée : Baie de Homebush, Australie

Le Baychimo – Utqiagvik, Alaska, États-Unis

Vue d’un navire essayant de naviguer dans les eaux glacées

Le SS Baychimo est l’un des navires fantômes à voile les plus longs de l’histoire. Son équipage a été contraint d’abandonner ce navire de commerce lorsque le navire s’est retrouvé coincé dans les glaces au large des côtes de l’Alaska en 1931. Le sort de l’équipage est malheureusement inconnu, mais le Baychimo a défié tous les pronostics et s’est détaché des glaces.

Pendant près de 40 ans, le navire a été aperçu occasionnellement à la dérive dans les eaux arctiques. Plusieurs tentatives de sauvetage infructueuses ont été faites pour sauver le navire, ajoutant à la réputation du Baychimo en tant que « navire fantôme de l’Arctique ».

Le Lyubov Orlova – Océan Atlantique Nord

Navire à moteur MV Lyubow Orlowa vu de l’île Petermann sur la péninsule Antarctique

Un autre navire fantôme moderne, le MV Lyubov Orlova, a acquis une notoriété en tant que navire « maudit ». En proie à d’innombrables problèmes financiers et litiges juridiques, ce navire de croisière de l’ère soviétique a été saisi par les autorités canadiennes en 2010 en raison d’importantes dettes impayées. Alors que le navire était remorqué vers la République dominicaine pour y être démoli, le câble transportant le Lyubov Orlova s’est rompu et le navire a dérivé.

Transports Canada a indiqué qu’il avait réussi à reprendre le contrôle du navire, mais qu’il l’avait libéré une fois dans les eaux internationales en raison de problèmes de sécurité. La localisation actuelle du navire reste un mystère. Certains pensent qu’il a coulé, tandis que d’autres pensent que le Lyubov Orlova dérive toujours dans l’océan.

  • Année d’abandon : Février 2013
  • Emplacement trouvé abandonné : Au large des eaux canadiennes

Le Joyita – Océan Pacifique

Un navire abandonné partiellement submergé

En octobre 1955, le MV Joyita disparut sans laisser de trace dans l’océan Pacifique, créant l’un des mystères maritimes les plus persistants. Quelques semaines plus tard, le navire a été retrouvé à la dérive, à 600 milles de sa route initiale. Son équipage et ses passagers étaient portés disparus.

Partiellement immergé dans l’eau, le Joyita avait subi des dégâts importants ; une grande partie de la cargaison qu’il transportait avait disparu et la radio était réglée sur le canal de détresse international. Les théories sur ce qui est arrivé à ce navire fantôme et à son équipage vont des attaques de pirates aux actes criminels, mais ce qui s’est réellement passé à bord reste inconnu.

  • Année d’abandon : Octobre 1955
  • Emplacement trouvé abandonné : Au nord de Vanua Levu, Fidji
  • Destin des âmes à bord : Inconnu

En relation: Vous pouvez faire une randonnée jusqu’au seul navire fantôme abandonné du Kentucky

Le Zebrina – Pointe Rozel, France

Un navire abandonné entouré de brume et de brouillard

Le MV Zebrina est un autre des navires les plus mystérieux au monde ; c’était un navire britannique retrouvé abandonné à Rozel Point, en France, en 1917 pendant la Première Guerre mondiale. Le navire et la cargaison étaient intacts, mais l’équipage manquait.

Les spéculations ont rapidement augmenté selon lesquelles les forces allemandes avaient pris l’équipage, mais la vérité sur ce qui s’est réellement passé reste largement inconnue, avec des théories allant des attaques sous-marines et de l’espionnage aux violentes tempêtes jetant les cinq membres d’équipage par-dessus bord. La sombre découverte du Zebrina et l’histoire énigmatique de la disparition de l’équipage témoignent des mystères tissés dans l’histoire maritime.

  • Année d’abandon : Octobre 1917
  • Emplacement trouvé abandonné : Pointe Rozel, France
  • Destin des âmes à bord : Inconnu

En relation: Les navires fantômes de Kiptopeke sont toujours en décomposition dans ce parc de Cape Charles

Le Bel Amica – Sardaigne, Italie

Vue aérienne du yacht de luxe vide

Découvert au large de la Sardaigne, en Italie, en 2006, le SV Bel Amica est un navire fantôme qui a dérouté les autorités et provoqué dès le départ des intrigues internationales. Ce voilier de luxe n’avait pas été porté disparu et il restait peu de traces de l’équipage ou de ses propriétaires.

Les objets trouvés à bord n’ont pas aidé à faire la lumière sur le mystère de qui se trouvait à bord du navire. Il y avait de la nourriture égyptienne à moitié mangée, un drapeau luxembourgeois et des cartes des mers d’Afrique du Nord. Le propriétaire a finalement été localisé et il a expliqué avoir dû quitter brusquement son bateau pour régler une urgence à son domicile.

Cette explication a été critiquée par certains et les médias italiens ont suggéré que le propriétaire du Bel Amica avait tenté d’éviter de payer les taxes dues sur le navire.

  • Année d’abandon : 2006
  • Emplacement trouvé abandonné : Au large de la Sardaigne, Italie

A lire également